Indy-Spirit Index du Forum
Indy-Spirit Index du Forum   »  Accueil   »  Bar - Cafétéria   »  Ténérife... Une catastrophe qui allait bouleverser le monde
 Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    

Ténérife... Une catastrophe qui allait bouleverser le monde

Auteur Message
AirMoorea
Posté le: Ven 28 Mar - 19:42 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Anciens Membres Inscrit le: 24 Oct 2013 Messages: 375
id Compagnie: 3691
Localisation: Issoire
Masculin
Bonjour,


Hier nous venons de fêter le triste anniversaire de la catastrophe de Ténérife... Une catastrophe qui allait profondément bouleverser le monde aéronautique et le monde en général.

Bonjour,


J'imagine que tout le monde connaît la Catastrophe de Ténérife.


Avant de vous donner de la lecture, je vous donne un choix, soit vous regarder le documentaire en 6 parties que je vais mettre ci-dessous, soit le récit que j'ai mis aussi ci dessous :


Vidéo (en 6 parties).


Partie 1 : http://www.dailymotion.com/video/x9ohsn_la-catastrophe-de-tenerife-1_tech
Partie 2 : http://www.dailymotion.com/video/x9ohvc_la-catastrophe-de-tenerife-2_tech
Partie 3 : http://www.dailymotion.com/video/x9oi0l_la-catastrophe-de-tenerife-3_tech
Partie 4 : http://www.dailymotion.com/video/x9oi87_la-catastrophe-de-tenerife-4_tech
Partie 5 : http://www.dailymotion.com/video/x9ojtg_la-catastrophe-de-tenerife-5_tech
Partie 6 : http://www.dailymotion.com/video/x9ok5g_la-catastrophe-de-tenerife-6_tech


Amicalement,




Récit :




Ténérife est une petite île paradisiaque de l’archipel des Canaries. Pourtant, le 27 mars 1977, elle fut le théâtre de l'accident aérien le plus meurtrier de l’histoire : deux Boeing 747 se sont percutés sur la piste de l’aéroport de Los Rodeos, 583 personnes furent tuées.


Les îles Canaries forment un archipel situé dans l'océan Atlantique, devant la côte d'Afrique, entre 27° et 29° de latitude nord et entre 13° et 18° de longitude ouest. Ce sont des îles volcaniques. Ténérife est au centre de l'archipel et mesure 81 km de long sur 45 km de large.


Cela fait 8 heures que le Boeing 747-121 du vol charter PanAm 1736 a décollé de Los Angeles. 396 personnes sont à bord (dont 16 membres d’équipage). Le commandant de bord est de mauvaise humeur. Il ne peut pas rejoindre sa destination de Las Palmas : deux heures plus tôt, une bombe a explosé dans l’aérogare, et les installations sont fermées le temps de les remettre en état. Les controleurs aériens demandent alors au 747 de se dérouter vers Ténérife, à peine à 70 kilomètres de Las Palmas. Le commandant de bord et les passagers acceptent tant bien que mal cette décision : de toute façon, ils n’ont pas le choix.


A 14h15 GMT, le vol PanAm 1736 se présente en finale pour la piste 30 de l’aéroport de Los Rodeos (Ténérife). L’atterrissage se passe sans problème, mais le commandant de bord remarque l’encombrement inhabituel qui règne sur les parkings. Une multitude d’avions sont arrivés suite à la fermeture temporaire de Las Palmas. Un Boeing 747-206B de la compagnie KLM est également présent. Le petit aéroport de Ténérife est saturé.


La tour demande au 747 de PanAm d’aller se garer en quatrième position derrière le 747 de KLM. Ce jumbo est également un vol charter (vol KLM 4805). Il est arrivé il y a 45 minutes, avec 248 personnes à bord (dont 14 membres d’équipage) et le commandant de bord de l’appareil s’impatiente. D’autant plus que la législation hollandaise très stricte ne l’autorise pas à dépasser un quota d’heures pour lui et son équipage. S’il attend trop longtemps, la situation va devenir difficile pour lui et KLM.


A 14h30 GMT, la bonne nouvelle arrive enfin : la tour de Ténérife annonce à tous les avions au sol que l’aéroport de Las Palmas vient de rouvrir. La tour informe que pour accélérer son décollage, le commandant de bord du 747 de la PanAm devra rouler juste derrière le 747 de KLM. Il accepte.




Mais un autre problème se rajoute : un intense brouillard a envahit l’aéroport. La visibilité est réduite à quelques centaines de mètres. A 16h51, le 747 de KLM obtient l’autorisation de mise en route de ses moteurs. A 16h52, le 747 de la PanAm demande à son tour l’autorisation d’allumer les moteurs. La réponse de la tour est immédiate :


16:52 (Tour de Ténérife) - PanAM 1736, vous êtes autorisé à démarrer. Rappelez quand vous êtes prêt pour le roulage. Pour votre information, il vous faudra remonter la piste derrière l’autre 747 et quitter la piste par le troisième taxiway sur votre gauche.





Le Boeing 747 de PanAm impliqué dans la catastrophe 


Les deux avions vont donc remonter à faible vitesse la piste de 3400 mètres. Le 747 de KLM doit aller jusqu’au bout de la piste, faire demi-tour et décoller, après avoir obtenu l’accord de la tour. Le 747 de la PanAm devra sortir de la piste au troisième taxiway pour laisser décoller son homologue hollandais. Pas moyen de faire autrement avec la pagaille qui règne de l’aéroport.


A 16h55, le 747 de KLM commence à s’engager sur la piste pour la remonter. Le 747 américain le suit. Le brouillard semble s’être encore intensifié : les deux 747 ne peuvent pas s’apercevoir, pas plus que la tour ne les aperçoit. La visibilité est tombée à moins de 200 mètres.



Le Boeing 747 de KLM impliqué dans la catastrophe 


17 :01 :57 (Copilote PanAm) – Ténérife, ici Clipper 1736.


17 :02 :01 (Tour de Ténérife) – Clipper 1736, Ténérife.


17 :02 :03 (Copilote PanAm) – Heu, on nous a dit de vous contacter pour remonter la piste, c’est d’accord ?


17 :02 :08 (Tour de Ténérife) – Affirmatif. Pénétrez sur la piste et sortez par le taxiway numéro 3. Troisième à votre gauche.


17 :02 :16 (Copilote PanAm) – Troisième à gauche, d’accord.


De nombreux bruits parasites dans la tour rendent la compréhension difficile.


17 :02 :18 (Mécanicien navigant) – Il a dit la troisième ?


17 :02 :19 (Commandant de bord) – Trois ?


17 :02 :21 (Tour de Ténérife) – ième sur votre gauche.


17 :02 :22 (Commandant de bord) – Je pense qu’il a dit la première.


17 :02 :26 (Copilote) – Je vais lui redemander.


17 :02 :32 (Copilote) – A gauche.


17 :02 :33 (Commandant) – Je me demande s’ils vont avoir les minima pour décoller.


17 :02 :39 (Commandant) – Qu’est ce qu’il s’est vraiment passé là-bas aujourd’hui ?


17 :02 :41 (Employé de la PanAm) – Ils ont mis une bombe dans le terminal, monsieur. Exactement à l’endroit où il y a les comptoirs d’enregistrement.


17 :02 :46 (Commandant) – Eh bien ! On leur a demandé si on pouvait faire une attente en vol et ils n’ont pas voulu. Vous savez qu’ils nous ont demandé d’atterrir ici.


17 :02 :50 (Tour de Ténérife au 747 de KLM) – KLM 4805… Heu combien de taxiway avez-vous passé ?


17 :02 :55 (KLM 4805) – Je pense que nous venons de passer Charlie 4 (la quatrième bretelle) maintenant.


17 :02 :59 (Tour de Ténérife) – OK, quand vous arriverez à la fin de la piste, faites demi-tour et rappelez-moi quand vous serai prêt pour la clearance.


Les deux avions continuent de remonter la piste. Mais le 747 de la PanAm est perdu dans le brouillard. Il est très difficile de distinguer les bretelles de sortie. La tour à cependant confirmer que le 747 devra sortir de la piste à la troisième bretelle.


17 :03 :48 (Tour de Ténérife) – Euh. 1736, rappelez-moi en quittant la piste.


17 :04 :59 (Tour de Ténérife) – KLM 4805 et PanAm 1736, pour votre information, le balisage lumineux au centre de la piste est hors service.


http://www.1001crash.com/tenerife/tenerife_im7.jpg (Cliquez sur le lien pour la photo)


Cette photo a été prise sur l'aéroport de Ténérife quelques minutes avant le crash. On y voit les deux 747 qui vont se percuter quelques minutes plus tard. Au premier plan, le KLM, et en arrière plan, le PanAm.
Voilà une difficulté supplémentaire. D’autant plus que l’équipage du 747 de PanAm dépasse la troisième bretelle sans la voir. Ils ont bien identifié la première, n’ont pas vu la seconde, et maintenant qu’ils arrivent à la troisième, ils croient passer la seconde. Le 747 se dirige donc vers la quatrième bretelle.


Au même moment, le 747 hollandais termine sa remontée de piste et effectue son demi-tour. Le brouillard se dissipe légèrement et la visibilité remonte à 700 mètres. Le commandant de bord du 747 de KLM ne veut pas rater cette chance.


17 :05 :45 (Copilote à la tour) – KLM euh… 4805… On est prêt au décollage et on attend notre clearance.


17 :05 :53 (Tour de Ténérife) – KLM 4805, vous êtes autorisé vers la balise Papa. Montez vers le niveau 90 et maitenez. Virage à droite après le décollage et procédez au cap 040 jusqu’à l’interception du radial 325 du VOR de Las Palmas.


17 :06 :09 (Copilote KLM) – reçu, KLM 4805, nous sommes autorisés vers Papa au niveau 90, virage à droite après le décollage jusqu’à intercepter le radial 325 du VOR de Las Palmas. Et nous sommes maintenant… (prêts au décollage ??)


L’avion a reçu la clearance, mais cela ne signifie pas qu’il a l’autorisation de décoller. Malgré tout, le commandant de bord, très pressé de repartir, commence à mettre les gaz. Il a tout simplement oublié qu’un autre avion était encore sur la piste. Le stress de la situation y est sans doute pour beaucoup.


17 :06 :13 (Commandant) : On y va !


17 :06 :19 (Tour de Ténérife) : OK


Mais au même moment, le pilote de la PanAm parle sur la fréquence.


17 :06 :09 (Copilote PanAm) : Non… eh...


Le contrôleur, douteux, veut empêcher de 747 hollandais de décoller


17 :06 :20 (Tour de Ténérife) : Attendez pour le décollage. Je vous rappelle.


17 :06 :20 (Copilote PanAm) : Eh… Nous sommes encore sur la piste en train de remonter, Clipper 1736




Mais les deux derniers intervenants ont parlé en même temps sur la fréquence. Du coup, les deux messages se transforment en un long sifflement. Le 747 de KLM prend de la vitesse. 1500 mètres devant lui, le 747 de la PanAm est toujours sur la piste.


17 :06 :25 (Tour de Ténérife au 747 de PanAm) - Roger Papa Alpha 1736, rappelez quand la piste sera libérée


17 :06 :29 (Copilote PanAm) - Reçu, on rappellera une fois la piste libérée


17 :06 :30 (Tour de Ténérife) - Merci


Le commandant de bord du 747 de KLM ne réagit pas. Peut-être a-t-il compris que le 747 de la PanAm venait de dégager la piste.


17 :06 :32 (Copilote KLM) – Est-ce que c’est dégagé devant ?


17 :06 :34 (Commandant KLM) – Qu’est ce que tu dis ?


17 :06 :35 (Copilote KLM) – Est-ce qu’il a bien dégagé le PanAm ?


17 :06 :36 (Commandant très agacé) – Oh oui !




Représentation des zones où on a retrouvé les débris des deux appareils
A cet instant, le 747 de PanAm arrive à la quatrième bretelle. Soudain, c’est l’horreur. 700 mètres plus loin, les éclats lumineux des phares de 747 déchirent le brouillard.


17 :06 :41 (Commandant PanAm) – (Cris) Le voilà… regardez-le… Ce… ce fils de p*** arrive


17 :06 :41 (Copilote PanAm) - (Cris)


L’équipage de la PanAm met plein gaz pour dégager le plus rapidement possible sur la taxiway. Mais c’est trop tard. A cet instant, le commandant du 747 hollandais aperçoit le 747 américain en travers de la piste.


17 :06 :47 (commandant KLM) – Oh merde


Le 747 hollandais est lancé à plus de 270 km/h. le commandant tire le manche à fond en espérant pouvoir décoller et passer au dessus de l’autre 747. Le nez se lève, la queue touche le sol laissant jaillir une longue gerbe d’étincelles, l’appareil s’élève d’un mètre, mais ce n’est pas assez.


Les deux géants de 350 tonnes se percutent. Le diabolo avant du train d’atterrissage percute le flanc droit du 747 de PanAm, déchirant le fuselage. L’aile gauche coupe la dérive au ras de la gouverne de direction. Les passagers du 747 américain voient les cloisons s’ouvrir autour d’eux, le plafond disparaître, le plancher s’effondrer. Les réservoirs de l’aile droite sont déchirés et le carburant s’enflamme.


Le 747 de KLM s’élève légèrement avant de retomber complètement disloqué sur la piste. Il n’y aura aucun survivant dans l’avion.


Dans le 747 de PanAm, quelques personnes parviennent à s’échapper de la carcasse brûlante. 64 personnes (dont le commandant de bord et tous ceux qui était dans le cockpit) sur 396 survivront. L’incendie est épouvantable. La chaleur est telle que le brouillard disparaît dans un rayon d’un kilomètre autour du sinistre.


Au total, la catastrophe fera 583 victimes. Il n'y aura que 64 survivants.




Source (quasi totalité du récit) : http://www.1001crash.com/











   


Qu'en pensez-vous ?



_________________
Skype
Publicité
Posté le: Ven 28 Mar - 19:42 (2014)
PublicitéSupprimer les publicités ?
OnlyPYL
Posté le: Ven 28 Mar - 20:58 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Directeurs Inscrit le: 22 Nov 2013 Messages: 609
id Compagnie: 52047
Localisation: Lyon
Masculin Balance (23sep-22oct) 龍 Dragon
Terrible catastrophe. Merci Audric pour ce récit.



_________________
Fidius
Posté le: Dim 30 Mar - 11:56 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Directeurs Inscrit le: 02 Mar 2013 Messages: 286
id Compagnie: 2698
Localisation: SZX
Masculin Balance (23sep-22oct)
Oui, c'est une terrible catastrophe. Elle marque l'histoire car il y a eu beaucoup de morts et qu'il s'agissait de deux Boeing 747, les plus gros appareils de l'époque mais aussi les plus sûrs.


L'essentiel étant que les 747 n'ont aucune responsabilité dans l'histoire.


@+ !



_________________
Tcwam
Posté le: Dim 30 Mar - 12:19 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Fondateur et Bras droit Inscrit le: 15 Mar 2013 Messages: 733
id Compagnie: 15787
Localisation: Toulouse
Ah la la, Fidius et son amour inconditionnel des Boeings... Wink

Merci en tout cas, Air Moorea, pour cette commémoration très instructive !



_________________
Easy Jet Europe
Posté le: Dim 30 Mar - 21:58 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Membres Indy-Spirit Inscrit le: 04 Mar 2014 Messages: 87
id Compagnie: 30716
Localisation: Alsace
Masculin Scorpion (23oct-21nov)
Oui c'est super de rappeler ces moments terribles... 



_________________
Southwest Asia
Posté le: Mer 23 Avr - 18:30 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 08 Fév 2014 Messages: 5
id Compagnie: 37128
Masculin
Très intéressant Audric  Okay

Dommage que tu n'ai pas fait ton petit récit chez ton ex-alliance, la meilleure de toute, mais je ne citerai pas le nom car tout le monde ici la connais Laughing



_________________
AirMoorea
Posté le: Mer 23 Avr - 19:02 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Anciens Membres Inscrit le: 24 Oct 2013 Messages: 375
id Compagnie: 3691
Localisation: Issoire
Masculin
Non, la meilleure c'est l'IA :')



_________________
Skype
Southwest Asia
Posté le: Mer 23 Avr - 22:49 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 08 Fév 2014 Messages: 5
id Compagnie: 37128
Masculin
Profites bien de tes derniers jours où tu es encore devant moi dans le classement car la semaine prochaine ça ne sera plus le cas Okay



_________________
AirMoorea
Posté le: Jeu 24 Avr - 04:21 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Anciens Membres Inscrit le: 24 Oct 2013 Messages: 375
id Compagnie: 3691
Localisation: Issoire
Masculin
À ta différence j'ai zero d'emprunt sur le dos... Profites donc toi d'être devant un ou deux jours :p



_________________
Skype
AirMoorea
Posté le: Jeu 24 Avr - 05:31 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Anciens Membres Inscrit le: 24 Oct 2013 Messages: 375
id Compagnie: 3691
Localisation: Issoire
Masculin
Et je viens de m'apercevoir que 40 de mes ERJ n'était pas en service  Shocked



_________________
Skype
Southwest Asia
Posté le: Jeu 24 Avr - 11:06 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 08 Fév 2014 Messages: 5
id Compagnie: 37128
Masculin
Justement si tu as zéro emprunt, cela signifie que j'ai un bénéfice bien plus élevé puisque je rembourse 340M$ chaque semaine sans compter les locations.

Cela signifie qu'en diminuant légèrement mes dettes, ma TS va exploser et dans quelques semaines, tu me retrouveras en 1ère page du classement Mr. Green .

Après tu pourrais tout à fait en faire partie si tu décides de te ré-endetter et dans ce cas j'aurai du mal à suivre le rythme. Si tu atteins le même endettement, ça va te faire beaucoup d'ERJ ... 8 milliards, ça te fait 150 ERJ-190, je crois que tu auras besoins d'un nouveau HUB au minimum.



_________________
AirMoorea
Posté le: Jeu 24 Avr - 11:48 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Anciens Membres Inscrit le: 24 Oct 2013 Messages: 375
id Compagnie: 3691
Localisation: Issoire
Masculin
Oui mais tu ne vas pas rembourser ta dette et de toute façon votre stratégie à vous est de vous endetter.... Ce qui est bien moins rentable et fais progresser plus difficilement à notre niveau Smile.



_________________
Skype
Southwest Asia
Posté le: Jeu 24 Avr - 17:51 (2014) Répondre en citant

Hors ligne
Inscrit le: 08 Fév 2014 Messages: 5
id Compagnie: 37128
Masculin
L'endettement permet de progresser rapidement pour une jeune compagnie comme la mienne. Ma compagnie n'a pas encore fêter ses 1 ans et je vais seulement terminer les derniers services la semaine prochaine donc ma capacité de fonds propres étaient jusqu'à maintenant limitée.

Ne t'inquiètes pas, je m'endetterai pas forcément toute ma vie car je sais que les remboursements sont un sacré frein à l'augmentation de TS. Quand j'attendrai les 500M$ de remboursements hebdomadaires, j'arrêterai de m'endetter. Déjà j'ai changé de stratégie et j'emprunte désormais sur la plus courte durée pour réduire au maximum les frais.



_________________
Contenu Sponsorisé
Posté le: Aujourd’hui à 03:42 (2018)
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1    
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
La date/heure actuelle est Sam 18 Aoû - 03:42 (2018)